L'économie de Marseille

Marseille et ses alentours représentent un vivier d'environ un millier d'entreprises dont 90% sont des TPE. Marseille est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence et de la Chambre régionale de commerce et d'industrie de Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse. Elle gère l'aéroport de Marseille Provence à Marignane, qui est la 3e plateforme aérienne de France.

Le Port autonome de Marseille-Fos

La circonscription du port autonome de Marseille s'étend sur 70 km de côtes, allant d'est en ouest du Vieux-Port à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Il traite annuellement environ 96,5 millions de tonnes de marchandises (dont 60% d'hydrocarbures), ce qui en fait le premier port français, de la Méditerranée et le troisième port en Europe, et 1,8 million de passagers, essentiellement vers la Corse et l'Afrique du Nord, ainsi que les croisières en Méditerranée. Toutefois à cause de conflits sociaux répétitifs la croissance du trafic containers depuis 1990 a été très faible comparativement à ses principaux concurrents méditerranéens Barcelone et Gênes.

Marseille, une ville tertiaire

Le deuxième pôle français de recherche scientifique
La Délégation Provence et Corse, est le second pôle régional du CNRS après l’Île-de-France
  • Par ses 110 structures opérationnelles de recherche et de service dont 90 unités de recherche.
  • Par son budget de 140 M?
  • Par ses effectifs : près de 1900 agents CNRS (dont 853 chercheurs) et 2000 personnels (dont plus de 1600 chercheurs) des universités d’Aix-Marseille et des autres organismes (INSERM, INRA…) participent activement à la recherche ;
La majorité des structures opérationnelles (94%) se trouve implantée à Marseille et Aix-en-Provence, et répartie sur 23 sites. L’aire Marseille-Aix regroupe, à elle seule, 95 % des agents CNRS de la Délégation : 77 % sur la zone marseillaise et 18% sur la zone aixoise.

Copyright 2007 Alliance-Habitat